Histoires de vies changées à Moundou

Si vous avez plus de 300 étudiants réunis sur un campus universitaire pour celebrer le Seigneur, ça vaut la peine d’en écouter quelques uns.

IMG_2639

Derrière les chiffres, des statistiques de la mission, il y a la réalité des vies transformées de personnes qui aujourd’hui contribuent à transformer des vies.

Entretien avec Néhémie, étudiant en Géographie  dans la ville de Pala, à 305 kms de la capitale:

Screen Shot 2018-10-28 at 1.45.51 PM

Il est devenu membre de CPC suite à une descente sur le terrain effectuée par Ragou, le responsable national pour le Tchad. Entre Décembre 2017 et  Aout 2018, ils sont aujourd’hui 40 étudiants à militer dans le mouvement dans la ville.

Entretien avec Denise, étudiant en Mécanique Industrielle  dans la ville de Mongo, à 396 kms de la capitale:

Screen Shot 2018-10-28 at 2.03.54 PM

 Denise est devenue chrétienne et a connu le mouvement quand une équipe catalytique de SLM l’a abordée sur son campus en Mars 2015. Rapidement les choses se sont enchainées : elle a connu la paix du cœur, a appris à compter sur Dieu, bien qu’elle ait déjà une grande force de caractère pour s’en sortir dans un domaine dominé par les hommes. En plus, elle a été guérie d’une maladie qui l’accablait. En bon leader, elle a mis en place un petit groupe de 4 jeunes filles pour aider ces dernières à gérer les questions typiquement féminines liées à la foi.

Deux de ces filles assistaient d’ailleurs au camp, et l’une avait été convaincue d’effacer toutes les musiques mondaines et les séries romantiques de son ordinateur portable.

Entretien avec Tawe, étudiant en Biologie  dans la ville de Sarh, à 557 kms de la capitale:

Screen Shot 2018-10-28 at 1.56.44 PM

Lorsque Elias, équipier de CPC est allé en mission a Sarh, une des personnes touchées a été Tawe, qui après avoir commencé son cursus en biologie continue aujourd’hui en filière marketing pour devenir un enseignant de la discipline. L’une des grandes découvertes pour Tawe a été le concept de la Vie Remplie du Saint-Esprit. Un peu plus tard, la participation aux 40 jours de jeûne et de prière, une nouveauté pour lui ont amélioré sa communion avec Dieu. Ils sont un petit groupe de 10 personnes dont juste 4 sont vraiment actifs, et certains les accusent d’être une secte, mais il n’abandonnerait cette expérience pour rien au monde.

Le mouvement au Tchad doit beaucoup à Ragou , ici au premier plan, le responsable national de Campus Life dans le pays.

IMG_2732

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s