Les Bâtisseurs de Foyers se réunissent…Une fois de plus.

Salad de fruits

Une fois de plus, ce Vendredi matin, quatre couples ont reçu un SMS : « Bâtisseurs de foyers ce Vendredi à partir de 19h00 chez les Mba. Thème du jour : pardonner.»
Au juste, à quoi correspond cette fameuse rencontre des Bâtisseurs de Foyers ? »

Salade de fruits
Salade de fruits (du site mysweetparadise.com/pasteque/azteque

Ce soir-là, Mireille a fait une salade de fruits. Contrairement à certaines rencontres où on partage le rafraîchissement éventuel a la fin, lorsqu’il y a quelque chose à partager, on le partage au début de la rencontre, ce qui permet d’accueillir les retardataires en douceur.
Justement, ce soir là, on se demande si la séance va vraiment se tenir, vu le retard de certains.

Au fur et à mesure que les uns et les autres arrivent, on se retrouve à discuter de tout et de rien, la discussion portant on ne sait trop comment sur le fait que la promotion dans la société camerounaise ne se fait pas vraiment sur la base du mérite intellectuel, mais est souvent le fait de réseaux divers qui s’activent…
Après donc cette entrée en matière vitaminée, on se rend compte à un moment qu’il faut bien penser à travailler sur le manuel des Bâtisseurs de Foyers, le thème « officiel » du jour n’ayant rien à voir avec la promotion dans la société camerounaise, mais elle porte plutôt sur le Pardon.

Manuel des Bâtisseurs de Foyers
Manuel de Résolution des Conflits

Quelques questions posées ce soir-là :

• Quand vous étiez enfant, qui vous a le plus enseigné le plus sur le pardon ? Comment cette personne vous a-t- elle enseigné cela ?

• En grandissant, quand avez-vous eu à dire : « Je suis désolé (e) » ?

• En dehors du Christ, qui considérez-vous comme un exemple d’une personne qui pardonne ? Pourquoi ?

• En général, vous est-il plus facile de demander pardon à votre conjoint ou de pardonner votre conjoint? Expliquez.

• Pourquoi est-il souvent si difficile de demander pardon et de pardonner dans le couple ?

Parfois, derrière une question anodine, se cache une discussion enflammée. Ainsi, certains ne sont pas d’accord qu’on pardonne à une personne qui ne fait pas l’effort de demander pardon. A un autre moment, éclats de rires à la lecture de la réaction des disciples lorsque Jésus leur présente en Jean 17 : 3-5 l’étendue du genre de pardon qu’il attend de nous face aux gens qui nous entourent :
Jésus dit « Prenez garde à vous-mêmes. Si ton frère a péché, reprends-le ; et, s’il se repent, pardonne-lui.Et s’il a péché contre toi sept fois dans un jour et que sept fois il revienne à toi, disant : Je me repens, — tu lui pardonneras. »
Réaction des disciples ? « Augmente-nous la foi . »
On en rit, car, qui mieux que des personnes mariées peut connaître le défi que représente la nécessité de pardonner à un conjoint soit négligent, soit mal intentionné.
Bientôt 21h00, il faut se dépêcher de clôturer, non sans avoir planifié un pique-nique pour une trentaine de couples. Nous partagerons avec eux sur le thème : « Répondre à insulte par une bénédiction ». Beaucoup de discussions en perspectives. En attendant, Seigneur, fortifie notre foi.

 

Après une rencontre des couples
Après une rencontre des Bâtisseurs de Foyers chez le couple Ngamga

PETITE FICHE TECHNIQUE
En quoi consistent les études des « Bâtisseurs de Foyer » ?
1. Les matériels d’étude en petits groupes qui présentent des principes bibliques et pratiques pour le couple et la famille
2. La plupart des études comptent six à sept leçons. Chaque leçon dure environ 1-1/2-2 heures.
3. Sont facilement animées par des couples laïques
4. Conçues pour 4-7 couples
5. Sont animées dans une ambiance chaleureuse, amicale, et dans un environnement sûr (votre maison ou appartement, par exemple)
6. Sont amusantes
7. Aident à accomplir l’Ordre Suprême
8. Abordent une variété de thèmes liés à la vie conjugale et à l’éducation des enfants

 

Advertisements